Don’t call me DOM

27 September 2011

Brower Panel at Paris Web

Filed under:

(version française ci-dessous)

Two weeks from now, the Paris Web conference, probably the best conference in France about Web craft, will open; at the very end of this conference, I’ll be animating a panel with representative from various browser vendors: Karl Dubost from Opera, Sam Dutton from Google, Paul Rouget from Mozilla, and David Rousset from Microsoft.

The focus of our panel will be to understand how browser vendors combine innovation with interoperability, competition with collaboration.

Indeed, we’re at a time where competition between browser vendors is at its fiercest, with each browser trying to differentiate itself with the most advanced support for a new technology or with the most impressive new feature; yet at the same time, representative from these browser vendors work closely together in defining new standards on which to converge, collaborating on defining the best possible evolution of Web technologies.

I’m thinking of asking the following questions to the panelists during the conference:

  • What drives the choice of new features in your browser? How can Web developers and designers have any impact on that choice?
  • There are plenty of new impressive technologies under development, but all too often they can only be used in at most a couple of browsers: can’t you guys agree on deploying the same features together?
  • Mobile is one of the main driving forces on the IT market today: how do your mobile and desktop versions of your browsers relate one to another? Are you approaching the choice of features differently for the two versions?

What would you want to ask them in this context? Please share your thoughts in the comments, and I’ll try to integrate some of them in my questions during the panel!

Version française

Dans deux semaines va s’ouvrir l’une des meilleures conférences en France sur le Web, Paris Web. En guise de session de cloture pour cette conférence, j’animerai une table ronde des navigateurs, avec la participation de Karl Dubost (Opera), Sam Dutton (Google), Paul Rouget (Mozilla) et David Rousset (Microsoft).

Cette table ronde sera axée autour des questions que soulèvent la combinaison de l’innovation dans les navigateurs avec un souci d’interopérabilité, et de l’opposition entre les besoins de collaboration entre vendeurs avec ceux de compétition.

En effet, l’époque actuelle est celle d’une compétition des plus poussées entre navigateurs, chacun essayant de se différencier en mettant en avant la prise en charge de telle nouvelle technologie, ou en implémentant telle fonctionnalité marquante. Et cependant, en parallèle, les développeurs de ces différents navigateurs travaillent de manière rapprochée pour définir les nouveaux standards vers lesquelles leurs navigateurs convergent, et collaborent à la définition de l’évolution optimale du Web.

Voici les questions que je pense poser aux participants de la table ronde :

  • Comment sont choisies les nouvelles fonctionnalités dans votre navigateur ? Qu’est-ce que les développeurs / designers peuvent faire pour influencer ces choix ?
  • Les nouvelles technologies en cours de développement sont très impressionnantes, mais trop souvent, elles ne sont disponibles que dans un ou deux navigateurs ; est-ce que vous ne pourriez pas vous mettre d’accord pour fournir les mêmes fonctionnalités simultanément ?
  • Les téléphones portables sont aujourd’hui au coeur de l’innovation en informatique : comment est-ce que les versions mobiles et ordinateur de vos navigateurs sont liées ? Est-ce que vous approchez différement le choix des fonctionnalités pour les deux versions ?

Et vous, qu’est-ce que vous voudriez leur demander dans ce contexte ? Merci de partager vos idées dans les commentaires — j’essaierai autant que possible d’en intégrer certaines pendant la table ronde !

7 Responses to “Brower Panel at Paris Web”

  1. Dom Says:

    Got a good suggestion on Twitter: up and down of using a fast-release process

  2. Christophe Brocas Says:

    My question : what is the commitment of your organization to provide a COMPLETE and maintained corporate infrastructure such as single point of configuration for a large number of browser (example : proxy settings) or corporate addons repository ?

    In companies, to be able to change EASILY settings/version/addons/etc of a browser/email client on a large number of devices is a real choice criteria for a browser/email client. Slowing down the release process is just a small piece of the puzzle for the IT departments in companies.

  3. Yves Van Goethem Says:

    Une question pour chaque éditeur:
    Quand pourrons-nous accéder à de la hardware, je pense entre autre au microphone, caméra, accéléromètre, etc… sur desktop et mobile ?

    Deuxième question:
    Est-ce que les Web Store ne sont pas en train de dégrader l’interopérabilité sur le Web ? Je pense surtout à ce que fait Google avec le Chrome Web Store et le fait qu’ils positionnent Chrome comme la plateforme, et non le Web.

  4. Dom Says:

    D’autres questions reçues par email :
    – Comment les entreprises/les Directions du Système d’information peuvent elles prendre en considération cette accélération de la sortie de nouvelles versions de navigateurs dans le support des applications/services web qu’elles mettent à disposition de leurs utilisateurs ?

    – De quelle manière, du point de vue des acteurs présents à la table ronde, une entreprise de service, un éditeur de logiciels développant des applications, services, sites web peut elle s’engager sur les versions des navigateurs supportés par ses développements sans maitriser le détail de la roadmap des évolutions des versions de navigateur et compte tenu que la compatibilité ascendante n’est par toujours garantie ?

    – Pensez vous que les principaux fournisseurs de navigateurs que vous êtes puissent un jour converger vers un format d’encodage commun pour la balise video ?

    – Et plus globalement contrairement aux précédentes versions des spécifications d’HTML, on sent dans les travaux de spécifications d’HTML5 une volonté des principaux acteurs (Google, Apple, Microsoft, Mozilla, Opera,…) de travailler conjointement pour définir cette spécification. Cette impression est elle partagée ? Pensez vous au final arriver réellement à des implémentations similaires des spécifications dans vos navigateurs respectifs et ainsi limiter le travail des concepteurs/intégrateur HTML pour être compatible avec les différents navigateurs ?

    – Le responsive webdesign (http://gobanclub.net/2010/11/17/responsive_webdesign_ethan_marcotte_trad_fr/) est elle selon eux la réponse pour adresser la fragmentation du marché des terminaux (smartphone, tablettes, netbooks, desktops, …) et proposer une expérience multi-écran d’un service ?

    – La navigateur : visage pour le poste de travail du futur ? Qu’en pensez vous ?

    – point de vue sur webapp vs applications natives mobiles ?

    – Comment réagissent les participant à la table à l’annonce de l’arrivée de Silk comme nouveau navigateur d’Amazon ?

    – Quel avis sur le protocole SPDY http://www.chromium.org/spdy/spdy-whitepaper

  5. Goetsu Says:

    2 Questions à tous :
    – Y a t il quelqu un dans vos équipes qqun chargé de lire et mettre en oeuvre les user agent accessibility guideline, si oui comment est ce geré dans le process de conception du navigateur et dans les phases de tests sinon il serait peut etre temps de s y mettre.
    – comment est géré la prise en compte de l accessible sur les nouveaux composants html5, est ce à chaque développeur de le faire lui meme? Est ce une équipe qui le fait à posteriori ? Cf html5accessibility.com

  6. Damien Says:

    Question en forme de feature request: il serait intéressant que tous les “browser vendors” fournissent une version “head less” de leur navigateur (façon PhantomJS notamment), cela permettrait de tester facilement le code. évidemment ça prend encore plus d’intérêt si tous les versions acceptent les mêmes paramètres et sont portables d’un OS à un autre.

  7. Dom Says:

    @Damien, le W3C vient de lancer un groupe de travail qui devrait largement faciliter ce genre de choses : http://www.w3.org/testing/browser/

Picture of Dominique Hazael-MassieuxDominique Hazaël-Massieux (dom@w3.org) is part of the World Wide Web Consortium (W3C) Staff; his interests cover a number of Web technologies, as well as the usage of open source software in a distributed work environment.